Bienvenue !

Dans notre paroisse…

Chers choristes,
Nous aurons bientôt la célébration de prière pour l’unité des chrétiens le dimanche 05 février 2023 au temple de Beauchastel (10h00).
Nous vous proposons de nous retrouver pour préparer les chants afin de donner de l’allant à ce moment important de la vie de nos églises.
Nous chanterons bien sûr à plusieurs voix. Le noyau sera composé de la chorale de l’EPU qui en connait déjà plusieurs.
Voici les pièces que nous travaillerons :

« Amazing grace » (une strophe en anglais, les autres en français). « Dans nos obscurités » (hymne de Taizé).
« Qui donc dans le ciel » (JEM 276).
« Nous te rendons grâce pour tant de tendresse » (refrain seulement).
« Seigneur tu cherches tes enfants » (air d’un negro spiritual).

En pratique :
QUI : n’importe qui peut venir chanter. A chacun d’en parler autour de lui.
REPETITIONS : mardis 10, 17 24 et 31 janvier de 18h00 à 19h30 au temple de Beauchastel.
Merci de signaler si l’horaire ne vous convenait pas du tout.
Nous verrons ensemble pour la partie instrumentale.
Fraternellement, Christian de Tonnac, 06 85 48 95 73.

********************************************************************

DIMANCHE DE LA SANTE 2023 : 12 février 2023 « Moi, je vous dis… »

Dans nos paroisses, dans nos communautés, dans les hôpitaux, dans les EHPAD, nous allons vivre, ce dimanche 12 février 2023, le dimanche de la santé.

Dans l’évangile de Matthieu, nous entendons plusieurs fois, Jésus nous dire : « Moi, je vous dis« … Que peut nous dire Jésus en ce dimanche de la santé ? L’Evangile est à recevoir chaque jour, et à vivre par « nos actes d’apôtres ».

J’ose continuer à écrire l’évangile en ce dimanche de la santé. Jésus pourrait nous dire : « mettez à l’honneur dans vos communautés paroissiales les personnes qui donnent de leur temps pour visiter les malades, qui s’engagent dans les aumôneries d’hôpitaux, dans les EHPAD, au service évangélique des malades. Envoyez en mission ce jour-là toutes ces personnes, car c’est au nom de l’évangile qu’elles accomplissent cette mission ; envoyez en mission toutes les personnes qui prennent soin des malades : médecins, infirmiers, aides-soignants, tous ces gens qui prennent soin du corps des autres, toutes ces personnes qui donnent de leur temps et de leur dévouement sans faille pour que la vie des personnes malades se passe au mieux. » Jésus pourrait nous dire encore : « Ne faites pas de vos paroisses des clubs de gens performants. Ouvrez vos yeux et vos oreilles. » Si quelqu’un ne vient plus depuis quelques temps, il est peut-être malade, ou ne peut plus venir par ses propres moyens. Que peut-on faire ?

Vous qui êtes malades, vous faites pleinement partie de nos paroisses. Tous ensemble nous sommes le corps du Christ. Les membres les plus fragiles de ce corps sont nécessaires pour la vie de ce corps et ce sont eux qui nécessitent le plus de soin. Le sacrement des malades que l’Eglise propose donnera force et courage pour continuer là témoigner de l’évangile. Nous avons besoin de vous, l’Eglise a besoin de vous, malades et soignants pour nous rappeler que la fragilité, la vieillesse, la maladie font pleinement partie de nos existences humaines et que l’on ne peut pas les vivre seuls.

Jésus nous dit : « Je suis avec vous chaque jour, non pour supprimer la souffrance, mais pour l’habiter et porter avec vous les croix qui sont parfois trop lourdes. Je suis avec vous tous les jours de votre vie. »

André HAURINE, aumônier national de Foi et Lumière.

********************************************************************

Sacrement des malades

Dans nos paroisses, dans nos communautés, dans les EHPAD, nous allons vivre, le dimanche 12 février 2023, le dimanche de la santé. Nous vivrons cette journée avec tous les professionnels de la santé, les malades, les personnes ayant un handicap et à tous ceux qui participent à restaurer la santé des malades.

Ce jour permet aussi à l’assemblée des chrétiens d’être sensibilisée aux problèmes de la santé et de prier en lien avec la Journée Mondiale des Malades.

Les personnes en souffrance physique ou morale, malades ou handicapées, quel que soit leur âge, pourront recevoir le sacrement des malades,

Le vendredi 10 mars 2023 à 15h à la chapelle de Beauchastel.

 Signe de la tendresse de Dieu pour la personne qui souffre, ce sacrement est rencontre avec le Seigneur pour :

  • un réconfort dans la souffrance,
  • un soutien dans les épreuves,
  • recevoir la Paix du Christ ressuscité

Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, nous vous invitons à vous faire connaîtreen appelant l’accueil paroissiale aux heures de permanences, du mardi au vendredi, de 9h30 à 11h – téléphone : 0475624095

Les pères Nicolas ou Jean-Félix viendrons chez vous.

********************************************************************

Doc1

********************************************************************

Dans notre diocèse

Au puit de Sykar

Parcours diocésain pour les jeunes de 18 ans et + Un temps pour… – Creuser au Puits de la Parole de Dieu – Échanger et partager des moment fraternels – Chercher sa place […]

Pèlerinage à Taizé pour les lycéens

Les jeunes du diocèse de Viviers participeront aux rencontres lycéennes de Taizé du jeudi 27 au lundi 31 octobre 2022. La communauté œcuménique de Taizé accueille chaque année des milliers de lycéens, qui viennent […]

Fête de la fraternité : Homélie de Mgr Cristobal LOPEZ ROMERO, cardinal et archevêque de Rabat

Homélie de Mgr Cristobal LOPEZ ROMERO, cardinal et archevêque de Rabat, aux catholiques de l’Ardèche à l’occasion de la Fête de la fraternité autour de Saint Charles de Foucauld et Sainte Marie Rivier. Pour […]

**********************************************

DENIER DE L’EGLISE

Vous êtes fidèles à l’Eglise et souhaitez qu’elle donne à vos enfants et petits-enfants ce que vous avez reçu d’elle.

Comme vous avez transmis à vos enfants les valeurs qui leurs seront nécessaires pour construire leur vie,

transmettez leur votre attachement à l’Eglise, parlez du soutien matériel que vous lui apportez et pourquoi vous le faites.

Votre contribution au Denier permet aux prêtres de vivre décemment et d’assurer leur mission. Vous êtes fiers d’y contribuer car vous êtes convaincus que la mission de l’Eglise est bonne pour vous et pour la communauté.

Pour plus de renseignements cliquer ici

**********************************************